Bien choisir l'équipement d'une officine

Lecture de cartes Vitale et paiement par cartes bancaires, Santeffi vous propose une gamme complète de solutions afin de répondre aux besoins spécifiques de votre officine de pharmacie.

 

 

Avec Santeffi, exercez l'esprit libre !
 

Un interlocuteur unique

Optez pour le confort et la sérénité d'un interlocuteur unique : lecteur, télétransmission, paiement par carte bancaire.

Un accompagnement dans la mise en service

L'installation et la formation sont assurées par un spécialiste sur site ou par téléphone.

Une assistance et une maintenance de qualité

Assistance par nos équipes qualifiées du lundi au vendredi de 08h à 19h et le samedi de 08h à 15h, maintenance du lecteur par échange standard pendant toute la durée du contrat et sous 24 heures (1).

Les évolutions réglementaires incluses

Prise en charge des éventuelles mises à jour de votre logiciel et de votre matériel afin de répondre aux normes du GIE SESAM-Vitale et du GIE Cartes Bancaires.

Des solutions souples

Adapter à tout moment votre abonnement à l'évolution de votre pratique.

 

M. DURENGUE - PHARMACIEN A LIMOGES

  On ne travaille plus en espérant être payé ou en tout cas avec la peur au ventre de ne pas l'être.

> Lire la suite
M. DURENGUE - PHARMACIEN A LIMOGES


 

M. Durengue, titulaire d'une pharmacie à Limoges vous donne son avis sur l'offre TierSanté Gestion de Santeffi, une solution d'encaissement et de délégation de la gestion du tiers payant qu'il a adopté depuis 2007.

Mme Anne-Laure DOMINATI - Pharmacienne à Marseille

On a l'offre TierSanté depuis 4 ans et j'avoue que ça a complètement révolutionné notre façon de travailler.

 

> Lire la suite
Mme Anne-Laure DOMINATI - Pharmacienne à Marseille


Mme Dominati, associée de la pharmacie de Toulon à Marseille vous donne son avis sur l'offre TierSanté Encaissement de Santeffi, une solution d'encaissement et d'aide à la gestion du tiers payant qu'elle a adoptée depuis 2009.

M. LAMOTHE - PHARMACIEN A PARIS

Je télétransmets, le lendemain j'ai l'argent sur mon compte et moi je ne m'occupe de rien.

> Lire la suite
M. LAMOTHE - PHARMACIEN A PARIS


 M. Lamothe, titulaire d'une pharmacie dans le 16ème arrondissement de Paris vous donne son avis sur l'offre TierSanté Gestion de Santeffi, une solution d'encaissement et de délégation de la gestion du tiers payant qu'il a adopté depuis 2012.

M. KOCH - Pharmacien à Noisy-le-Grand

 En termes de gestion, c’est assez simple puisque tout est fait par les équipes de Santeffi à 99%.

> Lire la suite
M. KOCH - Pharmacien à Noisy-le-Grand


M. Koch, titulaire d'une pharmacie en banlieue parisienne qui compte 14 collaborateurs, vous donne son avis sur l'offre TierSanté Gestion de Santeffi, une solution d'encaissement et de délégation de la gestion du tiers payant qu'il a adopté depuis 2006.

M. PAULIAT - Pharmacien à Couzeix

 Une personne s’occupait presque à plein temps du tiers payant. Elle est revenue à son cœur de métier.

> Lire la suite
M. PAULIAT - Pharmacien à Couzeix

M. Pauliat, titulaire d'une officine à Couzeix vous donne son avis sur l'offre TierSanté Gestion, une solution d'encaissement et de délégation de la gestion du tiers payant qu'il a adopté depuis 2006.

 

Délivrance et feuilles de soins

La télétransmission, 2 étapes :

 

La Création d’une FSE

La feuille de soins électronique sera générée au moment de la délivrance. Pour la créer la carte vitale du patient et la CPS (carte professionnelle de santé) ou la CPE (carte de personnel d’établissement) doivent être simultanément présentes dans le lecteur (TPE). Les informations recueillies par le lecteur permettent ensuite de créer, via un logiciel adapté (logiciel agréé Sesam Vitale) les feuilles de soins électroniques. Elles sont ensuite stockées informatiquement en attendant d’être adressée aux organismes payeurs par télétransmission. Dans une officine, chaque poste au comptoir doit donc être équipé d’un ordinateur avec logiciel métier et d’un lecteur de cartes.

 

La télétransmission d’une FSE

Les FSE créées dans une journée sont progressivement enregistrées dans le logiciel métier à partir du ou des postes de travail, avant d’être télétransmises (envoyées électroniquement) aux organismes payeurs. Parallèlement, le titulaire conserve les ordonnances « papier » prescrites aux patients. Il doit ensuite les trier par organismes payeurs puis les adresser à chacun d’eux. Les ordonnances papier sont acheminées vers la CPAM de rattachement par courrier ou via le grossiste qui se charge du ramassage.
Les fse sont envoyées à un concentrateur : Résopharma, CPO…. Ce dernier les achemine ensuite, toujours électroniquement, à l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) et l’Assurance Maladie Complémentaire (AMC) concernées. Le règlement de la facture se fait en moyenne sous 5 jours pour les AMO et 7 jours pour les AMC.
La délégation de paiement ou « tiers payant » représente en moyenne 80% du chiffre d’affaires d’une pharmacie. Télétransmettre régulièrement permet de limiter les impacts de la délégation de paiement sur la trésorerie. Des solutions d’optimisation de l’encaissement et de la gestion du tiers payant existent – en savoir

 

Le tri et l’envoi des feuilles de soin

Lors de la délivrance, le titulaire conserve les ordonnances « papier » prescrites aux patients. Il doit ensuite les trier par organisme payeurs puis les adresser à chacun d’eux. Les ordonnances papier sont acheminées vers la CPAM de rattachement par courrier ou via le grossiste qui se charge du ramassage. Les organismes payeurs peuvent ainsi contrôler que la délivrance correspond à la prescription.

Officine et télétransmission

Lancée en 1998 dans le cadre du nouveau système de remboursement des soins de santé, la télétransmission permet de dématérialiser les feuilles de soins papier et d'assurer un remboursement rapide des assurés et des professionnels de santé dans le cadre d'actes tiers payant (7 jours en moyenne). Au août 2010, 98,53% des pharmaciens télétransmettent.

Equipement pour l'officine

Equipement pour télétransmettre en officine

 

Chaque poste utilisé pour la création de feuilles de soins doit être équipé :

d’un accès au logiciel métier de la pharmacie

d’un lecteur de cartes Sesam Vitale (certains lecteurs permettent également le paiement par cartes bancaires)

une carte CPS (carte de professionnel de santé) ou CPE (carte de personnel d’établissement)

 

Le poste servant à télétransmettre doit être équipé :

d’un accès au logiciel métier de la pharmacie

d’une connexion à internet (soit via une ligne téléphonique soit par ADSL).

d’un lecteur de cartes Sesam Vitale avec la carte CPS (carte de professionnel de santé permettant de signer les FSE télétransmises)

d’un accès à un abonnement de télétransmission sécurisée (concentrateur)

Technologies adaptées aux officines ?

Deux technologies pour votre lecteur de cartes sont utilisées en officine de pharmacie. En fonction de la technologie choisie, le lecteur envoie les flux via :

 

une ligne téléphonique France Telecom (RTC),

Facilité et rapidité d’installation

 

 le réseau ADSL

Pas de coût de communication. Vous utilisez votre abonnement ADSL pour la télétransmission et la télécollecte bancaire

Disponibilité de la ligne téléphonique

Rapidité d’obtention des autorisations bancaires - 6 secondes en moyenne

 

Si le niveau de sécurité reste inchangé, le choix de la technologie permet de neutraliser les coûts de communication liés à la télécollecte ou à la télétransmission en profitant d’un abonnement adsl existant.

 

Nos experts vous guideront dans ce choix, n’hésitez pas à les contacter.

 

Location ou achat ?

Au moment du choix de son équipement, se pose la question de l'achat ou de la location du lecteur.
 

Achat : il peut paraitre à première vue plus avantageux financièrement, mais ce calcul est vite mis à mal en cas d'évolution règlementaire, de problème d'installation ou de défaillance du lecteur.

 

Location : les contrats de location prévoient généralement un accompagnement pendant toute la vie du contrat. Vous pouvez donc compter sur une prise en charge en cas de panne ou d'évolution. Suivant les organismes, la prise en charge peut varier. Il convient notamment de vérifier les engagements pris sur les échanges standard, les évolutions règlmentaires...
 

 

 

 (1) Mentions légales.

 Echange standard sous 24h pour toute notification d’incident avant 16h.

 

Raccourcis